Chaque année, des records sont battus. Des personnes repoussent leurs limites pour atteindre les sommets. Ici, il n’est pas question d’une personne ou encore d’une discipline. Il est plutôt question du record du monde d’altitude d’un véhicule. Plus précisément, il s’agit du véhicule 4×4 Unimog du concepteur allemand Mercedes. En effet, même si l’année 2020 n’est pas véritablement rose, ce véhicule 4×4 hors du commun a atteint la plus grande altitude du plus haut volcan actif au monde (Ojos de Salado). Pour mieux comprendre, suivez les explications dans cet article.

Généralités sur l’Unimog

Avant de connaître l’exploit accompli, il est important de connaître le véhicule en question. L’Unimog existait depuis les années 1946 sous l’appellation d’engin motorisé universel. Il a été conçu par la grande maison d’automobile Mercedes. Le but de la construction de ce véhicule 4×4 est d’aider l’agriculture allemande à se relever juste après la guerre. L’objectif n’a toujours pas changé puisque ce 4×4 se retrouve présentement dans de nombreuses fermes du pays. Il aide bien mieux qu’un tracteur en fonction de ses nombreuses qualités et de ses performances.

Cependant, l’Unimog 4×4 est également présent dans d’autres secteurs d’activité en raison de sa polyvalence et du paquet technologique qu’il embarque. Aujourd’hui, vous pouvez le voir dans la foresterie, l’armée, chez les pompiers et la traction d’engins lourds.

Le précédent record

Avant que l’on ne parle d’un nouveau record, il est clair qu’un ancien existait. En effet, ce record a été réalisé en 2007 au même lieu que le record actuel. Au cours de cette année, c’est la Suzuki qui a atteint l’altitude de 6 688 m.

Le nouveau record établi

Si depuis près de 13 ans, le record de 2007 n’a pas été battu, en 2020, l’Unimog vient changer la donne et passe première. En effet, ce 4×4 détient le record en atteignant une altitude de 6694 m. C’est un véritable exploit qu’a réalisé ce véhicule en montant aussi haut sur l’Ojos de Salado. Source : https://gocar.be/fr/actu-auto/publi/2020-une-annee-memorable-pour-lunimog-de-mercedes

Comment ce record a-t-il été établi ?

record-altitude-avec-4x4Il faut tout d’abord parler de l’équipage qui était à bord de ces véhicules lors de ce record. Il s’agit du pilote Matthias Jeschke qui a pris avec lui dix autres personnes constituant son équipage. Pour commencer, vous devez savoir qu’il ne s’agit pas que d’un seul Unimog, mais plutôt de deux et précisément des U5023. Avant de commencer l’aventure, des émetteurs radio ont été installés dans l’unique but de pouvoir se repérer. Ce n’est qu’après cela, que l’équipage a commencé son périple.

Il faut noter qu’avant de commencer, les véhicules ont été équipés avec de grands pneus ballon. La raison d’un tel équipement, c’est que le sommet à grimper avait un terrain accidenté, avait des rochers, comportait des parties enneigées et des endroits raides. Il fallait donc faire très attention.

C’est d’ailleurs avec toutes ces prévisions que l’équipage du pilote a pu atteindre la toute dernière balise à près de 6100 m (lieu de la dernière balise). Les dernières distances ont été réalisées grâce au treuil installé juste devant les deux véhicules 4×4.

La reconnaissance après un tel exploit

Atteindre le plus haut point du volcan Ojos de Salado, c’est un grand exploit. Mais le 4×4 Unimog fait mieux. Il a été retenu comme étant le meilleur véhicule 4×4 l’année. Cette récompense vient s’ajouter aux seize autres qu’il recevait de manière consécutive. Cette récompense donne un poids de plus à la marque Mercedes qui par-là, confirme sa suprématie. Cette reconnaissance est venue d’un vote effectué par des lecteurs du magazine off road. Pour bénéficier de cette consécration, il a reçu plus de la moitié des votes.

Le secret d’une telle réussite

Imaginez un instant qu’en tentant l’aventure, l’équipe du pilote Matthias Jeschke a eu un problème avec les moteurs de deux véhicules. Au grand jamais, ils n’auront pu battre ce record. En clair, le moteur est d’une importance capitale à ce niveau. Pour atteindre l’altitude record de 6694 m d’altitude, l’équipage a dû se servir d’un moteur à combustion. Mais le véritable secret de leur réussite, c’est l’oxygène. Il en faut assez pour monter aussi haut. Vous devez correctement régler la quantité d’oxygène afin de ne pas en manquer. Ce dernier permet de maintenir l’équilibre.

Si vous souhaitez aller encore plus loin, il ne vous reste plus qu’à vous doter d’un 4×4 Unimog.

Categories: 4x4

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *