Dans quelques jours ce sera l’hiver, la neige commence par s’installer déjà dans certaines régions. Comme vous le savez, c’est le moment idéal pour partir en vacances au ski. Après le stress lié à la préparation, place à une autre appréhension : comment conduire un véhicule allroad 4×4 au mieux dans la neige ? Les comportements à adopter au volant et bien d’autres.

Découvrez dans cet article quelques astuces à garder en tête afin de mieux conduire votre véhicule allroad 4×4 sur la neige.

Équipez-vous de pneus hiver

Une fois que la température arrive en dessous de 7°C, il est d’une grande importance que vous remplacez vos pneus été par des pneus hiver. Face à une telle température, la gomme d’un pneu été durcit et perd souvent toute son efficacité, il ne peut donc résister. Par contre, le pneu hiver est doté d’une gomme beaucoup plus souple, laquelle permet aux pneus de résister aux basses températures tout en gardant toutes ses propriétés sur la neige ou le verglas. En somme, sur la neige, les pneus hiver sont plus performants que les pneus été. Ils vous assurent une certaine sécurité tout en permettant au conducteur de garder le contrôle de son véhicule. Cependant, les pneus cloutés sont reconnus également efficaces sur la glace, mais ne sont pas vraiment adaptés pour rouler sur de la neige.

Placez les pneus hiver sur vos quatre roues

Les véhicules allroad 4×4 possèdent quatre roues motrices, cela sera un peu couteux, mais il est important de mettre des pneus neige aux quatre roues. Au risque que la stabilité et la direction de votre véhicule ne soient affectées. Lorsque le véhicule n’est pas équipé de pneus neige, celui-ci à tendance à dévier de sa trajectoire lors d’un freinage ou dans les virages si possible avoir des difficultés à tourner.

Contrôlez votre véhicule avant le départ

La première des choses avant de conduire sur la neige est de bien préparer votre véhicule allroad 4×4 en amont, même si ce n’est pas pour un long trajet. La plupart des 4×4 apprécient l’hiver. Néanmoins afin d’éviter la panne, il est important que vous procéder à plusieurs vérifications avant le départ.

  • Vérifiez l’état de vos balais d’essuie-glaces,
  • Pensez à mettre du liquide lave-glace spécial hiver, ce qui résistera au gel.
  • N’oubliez également pas de contrôler la pression et l’usure de vos pneus. Il est très facile pour les pneus de perdre la pression pendant l’hiver, il faut donc vos pneus hiver soient suffisamment gonflés. Au cas contraire ils vont s’user plus vite et la consommation de carburant sera plus élevée. La profondeur pour un pneu hiver ne doit pas descendre en dessous de 4mm, donc la profondeur des rainures de vos pneus est à vérifier. Toutefois, il est conseillé de passer le contrôle du véhicule dans un garage ou par un professionnel.

Adaptez votre conduite

Avant de se mettre à rouler sur la neige, il est conseillé de prévoir son trajet en fonction de la météo. Ainsi, vous saurez à quelle vitesse vous roulerez. L’idéale et que ce soit moins vite sur la neige, afin de laisser une marge de temps pour ne pas risquer d’arriver en retard à votre destination. Conduire dans la neige demande assez de vigilance et de prudence. Vous devez toujours avoir les réflexes de conduite sur la neige. Conduisez lentement tout en laissant un double de distance de sécurité entre vous et la voiture qui vous précède.

Afin de réduire les risques de perte d’adhérence, lesquels sont liés à un couple moteur trop élevé, roulez à une vitesse moins basse. Votre conduite doit être souple et sans aucun mouvement brusque. Le freinage, la prise de virage, y compris l’accélération doit se faire dans la douceur.

Équipez-vous de chaînes neige

Même si bon nombre pense que ce n’est trop pas nécessaire pour les grandes, rouler en 4×4 dans la neige ne dispense en aucun cas des chaînes. Vous devez chaîner les quatre roues, puisqu’elles sont toutes les quatre motrices. Dans le cas contraire votre véhicule risque de patiner à l’accélération et avancera difficilement, soit pas du tout. En réalité, le fait de ne pas chainer vos roues peut s’avérer être extrêmement dangereux. Toutefois, au cas où votre budget ne vous permet pas de doter vos deux paires de chaînes neige, mettez l’accent sur l’essieu avant. Mais vous devez conduire très lentement et avec une prudence maximale.

Que faire en cas de dérapage ?

conduite-neigeAvant tout, il faut éviter de partir en dérapage. Préférez le frein moteur et évitez au maximum de freiner. Si vous le faites, allez-y progressivement, pas de coup brusque !

L’avantage du 4×4 est que vous gardez ou pouvez récupérer plus vite de la motricité. En effet, les différentiels transmettent la motricité aux roues qui gardent de l’adhérence.

Il peut néanmoins arriver que votre véhicule allroad 4×4 dérape face à cette situation, les règles qui sont valables aussi pour les deux roues motrices peuvent être appliquées. Vous devez en premier lieu :

  • garder votre sang froid ;
  • ayez un regard fixe vers la direction où vous souhaitez aller ;
  • Relâchez le frein ;
  • Ensuite, débrayez afin d’amener l’immobilisation du véhicule ;
  • Au cas où les roues se dirigent vers l’avant, relâchez doucement l’accélérateur. Mais par contre quand elles partent vers l’arrière, contre-braquez.
Categories: 4x4

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *